Musique Top Nafikhi

Affrontement entre les rappeurs Louny & MC Fresh 224

Le monde du rap Guinéen est connus pour ses clashs violent entre les artistes, et la revendication de place de leader dans le domaine du Hip Hop Game.

Les artistes Louny et MC Fresh 224, s’effritent depuis un long moment déjà. C’est donc sans surprise qu’on pouvait lire des clashs à distance sur les réseaux sociaux.

En début février sur la page Facebook de Louny on lisait ceci:

Je vois que les gens s agitent depuis que j’ai publié un texte sur ma page, ça parle de clash et blabla j ai pas le temps de clasher quelqu’un qui dort encore chez papa nourrit, logé et blanchit 😂😂 je suis trop en avance pour des bêtises comme ça, si je dois clasher ça serait jay z ou Booba alors pardon arrêtez de taguer vos rappeurs de bas échelle sur ma page croyant que je m adresse à eux j espère avoir été clair, taguer les encore ici pour qu’ils redescendent sur terre😂😂😂 #YaNousYaEux

Puis il y’a moins de 24h sur le profil Facebook du rappeur MC Fresh 224 on découvrait le texte qui suit :



« Sans vous mentir je voulais faire un son clash direct contre un certain Louny pour mettre fin à sa carrière, mais je me suis rappelé qu’il n’a pas de carrière, je vais mettre fin à quoi ? Je veux les gros poissons.
Restons concentrés sur la lutte contre le Corona et n’oubliez pas de laver vos mains à chaque instant car l’on n’a pas besoin d’être médecin pour sauver des vies. »

Sans doute la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, car ce matin, le rappeur Louny débarque au studio Vipi Beni Kha Crew dans le quartier Lambagni pour lancer une rixe contre le rappeur MC Fresh 224. Une bagarre sanglante éclate, suivit de l’intervention des forces de l’ordre pour mettre un terme à cet affrontement. Au dernières nouvelles les deux artistes ont été transféré à la gendarmerie.

C’est sans aucun doute une affaire à suivre qui pose néanmoins la question de la nécessité de la violence dans le monde artistique Guinéen.

Tags

À propos de l'auteur

Nafikhimag

Ajoutez un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire